Quelles sont les compétences requises pour devenir directeur financier ?

e-learning
Les atouts de la formation en e-learning
janvier 25, 2022

Le concept de DAF s’est transformé comme de nombreux rôles au sein de l’organisation. Aujourd’hui, il englobe un éventail de compétences qui en font un élément clé dans une entreprise. Les ressources humaines doivent savoir clairement ce qu’elles recherchent afin de trouver les meilleurs talents dans le domaine financier.

Gestion des talents

Un directeur financier ne doit pas oublier que, bien que la base de son travail soit constituée de chiffres, il est entouré de personnes. En aucun cas, il ne pourra prendre des décisions ou obtenir toutes les informations nécessaires pour le faire sans une équipe pour le soutenir. Il doit savoir s’appuyer sur eux, les motiver et leur fournir les outils et l’environnement nécessaires pour atteindre ses objectifs. Au-delà des fonctions et de leur environnement, pensez à leur bien-être, soignez leur expérience en tant que leader et cherchez à connaître leurs motivations, leurs intérêts et leurs besoins et essayez de renforcer leurs compétences et de les aider dans leurs domaines d’amélioration. Vous obtiendrez une meilleure performance. Cette personne se trouve au cœur de la stratégie d’entreprise. Pour savoir les diplômes requis, rendez vous sur le site https://executive.audencia.com/diplomes-dirigeants-et-mba/formation-directeur-financier/.

Compétences en matière de communication et de leadership

Vous devez être un leader pour votre équipe. Mais surtout, vous devez avoir acquis ce leadership par le respect, la confiance et la motivation. La communication doit être continue et bidirectionnelle, dans le cadre d’une gestion financière à portes ouvertes où les informations nécessaires à l’accomplissement du travail sont partagées et où le retour d’information est encouragé. Ce sera la base pour créer un bon environnement de travail et augmenter la productivité, qui sont des attributs clés pour un bon travail d’équipe et la possibilité d’établir des relations de travail meilleures et plus durables.

Il ou elle doit posséder des compétences analytiques, voir au-delà de l’évidence, voir au-delà de ce que les autres voient. En outre, il/elle doit être flexible et ouvert(e) d’esprit, avoir la capacité de s’adapter rapidement aux changements, tant internes qu’externes, attentif(ve) à saisir les opportunités qui en découlent. Cette qualité lui permettra de définir et de mettre en œuvre des stratégies pour que l’organisation évolue avec l’environnement.

Compétences en matière de négociation avec de l’éthique

Il faut être un habile négociateur capable de développer des alliances et des relations puissantes avec chacune des parties prenantes (clients, partenaires, alliés, fournisseurs, concurrents, etc.) qui favorisent la croissance de l’entreprise.

Le directeur financier doit avoir un code d’éthique strict, une intégrité sans faille, une condition sine qua non, car les finances de l’organisation reposent entre ses mains.

Bien qu’il ne soit pas nécessaire que le directeur financier soit un expert-comptable, il doit avoir certaines connaissances et expériences en matière de gestion commerciale et financière. Il est vrai que, dans l’environnement commercial d’aujourd’hui, l’attitude est plus importante que l’aptitude. Toutefois, pour parvenir à une gestion efficace, le directeur financier doit avoir une connaissance du domaine et être dans un processus d’apprentissage continu.

La performance des entreprises est directement liée au degré d’excellence de leurs directeurs financiers, qui sont passés du statut de simples mangeurs de chiffres à celui de bras droit du PDG, de « générateurs d’opportunités », menant les actions nécessaires au succès de l’organisation. En ce sens, le DAF d’aujourd’hui joue un rôle clé dans la transformation de l’entreprise, dans la gestion du changement au sein des entreprises afin qu’elles puissent suivre l’évolution rapide des marchés.